Le sel, allié ou ennemi de notre nutrition ?

Allié ou ennemi de notre santé, le sel est presque partout dans notre alimentation et les intolérants n’ont qu’à bien se tenir ! Entre régimes et astuces, la rédaction s’est penchée sur le sujet et va tenter de rassembler un peu toutes les infos glanées sur le web…

 

L’histoire du sel, sa naissance à ce jour

Il faut remonter à la préhistoire, dans le nord de la Bulgarie à Solnitsata, ville découverte par des archéologues en 2005. La saumure (chlorure de sodium) extraite de mines de roches, était obtenue avec la chaleur des fours à bois. A l’Antiquité, « les routes du sel » créèrent un véritable commerce entre les territoires dépourvus de cette richesse.

C’est seulement à la fin du 18ème siècle, que le sel sera utilisé pour la conservation des aliments. Egalement considéré comme monnaie d’échange ou d’impôt, sous les noms de « salarium » ou « salignon » (signification de salaire), le sel sera taxé et participera à l’appauvrissement des populations les plus faibles.

De nos jours, le sel est accessible partout et pour tous les peuples. Il en existe de différentes grosseurs et couleurs, du sel de Guérande au sel noir d’Hawaï, on le consomme sous toutes les sauces ou presque. Mais il représente aussi pour certain(e)s un véritable soucis au quotidien, provoquant des intolérances alimentaires.

 

L’intolérance au sel, les remèdes et astuces miracles

Nausées, ballonnements ou encore diarrhées sont les symptômes les plus courant à une manifestation d’intolérance alimentaire, notamment celles liées au sel naturel et/ou raffiné. Il convient alors bien souvent d’éliminer la ou les causes de cette intolérance, afin de remédier à cette hypersensibilité.

Pour cela, rien de plus simple que de l’éliminer, sauf que le sel est partout dans notre alimentation et faire nos courses devient rapidement un vrai casse-tête ! Les grandes chaines de l’alimentation l’ont bien compris et elles sont de plus en plus nombreuses à nous proposer des applications gratuites à télécharger avant notre routine quotidienne ou hebdomadaire.

Les Omégas 3 sont également d’excellents remèdes aux intolérances alimentaires de toutes sortes, on en trouve dans différents aliments comme l’huile de graines de lin ou de colza, par exemple. Ou encore dans les fruits à coques (noix, pistaches, amandes,…), les poissons et l’huile de foie de morue (très utilisée aux Antilles et dans la Caraïbe), les légumes verts à feuilles (salades vertes, épinards,…), les oeufs de culture bio ou la viande d’élevage en pleine nature.

Pour les adeptes de la tisane, un mélange à base de plantes peut également être bénéfique, à condition bien sûr de suivre une alimentation appropriée. Ces remèdes ne peuvent en aucun cas remplacer une hygiène alimentaire adéquate, ils vont simplement soulager les maux liés à une intolérance et favoriser une meilleure digestion.

Et pour finir, les accrocs du web ont déjà des tonnes de produits en ligne accessibles en quelques clics et livrés chez vous. Enfin, sauf si vous habitez sur une île bien sûr. Là heureusement, quelques enseignes sont présentes et ce pour notre plus grand plaisir!

 

Les sites à consulter pour plus d’informations




Article précèdent

Nos produits beauté aux multi-talents

Article suivant

Me and you too : l'appli à suivre !

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse