Pourquoi choisir des protections hygiéniques bio ?

Saviez-vous qu’une femme utilise en moyenne dans sa vie 11 000 tampons et serviettes hygiéniques ?  Ce chiffre nous montre bien l’impact des protections hygiéniques sur l’environnement et sur notre santé. De quoi sont réellement composées nos protections hygiéniques ? Quelles sont les alternatives bio et respectueuses de notre corps et de l’environnement ? 

 

Connaît-on la composition des protections hygiéniques ? 

Aujourd’hui, il n’existe encore aucune loi obligeant les marques de tampons et serviettes à la même règle d’étiquetage que les aliments ou les médicaments. 

Depuis son arrivée sur le marché, la composition des tampons n’a fait l’objet d’aucune étude véritablement approfondie jusqu’à très récemment. L’État n’a commencé à se préoccuper de sa composition qu’en 2016 à la suite d’une pétition lancée par Mélanie Doerflinger

Jusqu’ici, non seulement la loi n’obligeait pas les fabricants à dévoiler la composition de leurs produits, mais plus encore, elle ne s’était pas intéressée non plus à leurs risques pour la santé des femmes.

Comment sont fabriquées les protections hygiéniques ? 

A l’origine, les tampons étaient composés exclusivement de coton. Mais pour des raisons industrielles et économiques, les fabricants y ont intégré d’autres matériaux : synthétiques, moins coûteux et possédants un plus puissant pouvoir d’absorption.

Aujourd’hui, sur le marché des protections périodiques, les tampons classiques non-bios sont fait à partir de pulpe de bois (extraite des pins, plus précisément) dont on tire la cellulose pour la transformer en matière synthétique. Cette cellulose de couleur marron est blanchie au chlore, transformée et mélangée à d’autres produits chimiques utilisés par les industriels. 

Les serviettes hygiéniques quand à elle contiennent des gels “super-absorbants” à base de cristaux de polyacrylate de sodium (présents dans les couches et les lingettes pour bébés). 

En résumé, les produits toxiques contenus dans les tampons et les serviettes (dioxines, aluminum, pesticides, additifs de parfum..) sont en contact direct avec notre corps et sont dangereux pour notre santé. 

La composition des produits hygiéniques a-t-elle un impact sur la santé des femmes ? 

L’utilisation de ces produits toxiques potentiellement cancérigènes, est dangereux pour la santé des femmes et peut avoir un impact sur la fertilité des femmes, ainsi qu’en lien étroit avec l’endométriose ou encore le Syndrome du Choc Toxique, une maladie infectieuse. 

Pour limiter les risques de chocs toxiques et d’infections, on évite de garder nos protections hygiéniques trop longtemps (entre 3 et 6h), on évite d’en porter la nuit et on privilégie les protections hygiéniques bio. 

Pourquoi choisir des protections hygiéniques bio ?

Les protections hygiéniques bio sont meilleures pour notre corps. Elles sont composées de fibres naturelles et organiques, qui sont plus respectueuses de la flore vaginale. Les protections intimes sont faites à partir de coton à 100% bio, sans chlore et sans produits chimiques, nocifs pour notre santé.

Elle ne contiennent pas de colorants ni de parfums et ne présentent pas les risques liés aux protections synthétiques classiques. Certaines protections périodiques sont certifiées GOTS (Global Organic Textile Standard), ce qui signifie que leurs fibres sont fabriquées selon les normes de l’agriculture biologique. 

Les protections hygiéniques biologiques sont à peine plus coûteuses que les protections classique et surtout elles sont plus respectueuses de notre corps. Les marques bio s’engagent à révéler la composition de leurs produits : aucune trace de pesticides ou autres produits chimiques.

Gina reste transparente sur la composition de ses protections hygiéniques, tampons, serviettes et protèges slips, en coton 100% bio certifié. Grâce à une composition plus saine, ces protections permettent également de diminuer les risques d’allergies et d’infections. 

Source texte / photo : Heygina




Article précèdent

Swatches gels vernis semi-permanents

Article suivant

Pleins feux sur les soins hydratants

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, le web média Santé & Bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs...
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles #santedesiles
www.santedesiles.com // www.youtube.com/santedesiles