Nutrition et eaux gazéifiées aromatisées

couv_eaux_gazefiees.santedesiles

Alors que le pourcentage de personnes en surpoids dans l’Hexagone ne cesse de progresser (environ 15% aujourd’hui contre 5% il y a 35 ans selon le gouvernement), le Trésor envisage de créer une seule et unique taxe « malbouffe » en ne visant plus uniquement certains nutriments (sucres, …) ou des aliments spécifiques mais une valeur calorique ou qualité nutritionnelle globale.

 

Dr Cohen, que pouvez-vous nous dire sur le mieux boire d’un point de vue nutrition ?

C’est un sujet qui a été négligé depuis longtemps, car nous nous sommes concentrés trop souvent sur la critique des produits sucrés et notamment des sodas sans avoir une vision positive, c’est-à-dire inciter la population à augmenter sa consommation d’eau tout en aidant à trouver des moyens astucieux et savoureux pour lui donner une connotation positive.

Les nouvelles façon de manger avec des produits transformés et des fast-foods ont diminué la consommation d’eau qui était également apportée par l’intermédiaire des fruits et des légumes.

Mieux boire permet d’hydrater la peau, d’avoir un débit cardiaque harmonieux, de solliciter le rein sans abîmer les glomérules comme peuvent le faire certains aliments.

Qu’apporte une eau pétillante de plus à notre corps, comparée à une eau plate ?

Contrairement à des idées reçues, les eaux gazeuses ou gazéifiées facilitent la digestion limitent les acidités gastriques et améliorent la sensation de satiété.

Cette même satiété que l’on recherche lorsque l’on consomme des boissons pour diminuer l’alimentation.

Les eaux gazéifiées et aromatisées sont-elles meilleures pour notre santé ?

Elles ne sont pas meilleures si pour les aromatiser on a besoin d’utiliser du sucre,  mais elles le deviennent si on a la possibilité de ne pas en ajouter.

Cela les rend savoureuses et entraîne une plus grande facilité à les consommer et donc une augmentation de l’absorption d’eau.

Il est important aujourd’hui de consommer et de boire autrement, l’utilisation d’eau gazéifiée à faire chez soi est-elle (ou peut-elle être) une 1ère alternative aux problèmes de nutrition ?

On se rend compte que les personnes âgées ont plus facilement tendance à boire de l’eau gazeuse que de l’eau plate, et donc cela devient extrêmement important pour éviter justement les phénomènes de déshydratation à partir d’un certain âge.

Pour les enfants, le fait de pouvoir gazéifier soi-même l’eau leur donne le sentiment de participer à une forme de jeux, ce qui les détournent de la consommation des boissons sucrées.

Sur le plan bactériologique également il est intéressant de gazéifier sur le moment l’eau, plutôt que de laisser stagner les bouteilles dans un réfrigérateur.

De surcroît nous sommes tous sensibles à l’écologie et donc à la limitation du plastique que nous consommons en excès, ce qui n’est plus le cas lorsque l’on gazéifie soi-même sa boisson.

Que conseillez-vous à vos patients qui souhaitent modifier leur mode de consommation en eaux proposées en magasins ?

D’abord en bon père de famille j’ai acheté pendant des années des bouteilles d’eau.

Et très franchement, cela me simplifie la vie de ne plus avoir à les transporter et d’utiliser de l’eau du robinet qui est beaucoup moins chère  et tout aussi intéressante.

D’autre part à partir du moment où l’on a la base, on peut très bien aromatiser soi-même, en utilisant toutes sortes d’artifices, depuis les sirops y compris sans sucre jusqu’au café ou thé ou jus de citron voire plus en cas d’imagination.

Et pour ceux qui n’aiment tout simplement pas l’eau  gazéifiée ?

C’est l’intérêt que propose Sodastream, pouvoir doser le gaz selon son propre désir. Mais si on n’aime pas l’eau gazeuse il ne faut pas se forcer.

Une dernière question que nos lecteurs vont sans doute vouloir vous poser, vous buvez quotidiennement quelle eau Dr Cohen ?

Énormément de café très léger ! Et le soir souvent de l’eau gazéifiée dans laquelle je trempe des sachets de thé ou de menthe que je bois fraîche.

Si Sodastream continue à conseiller l’eau pétillante à faire soi-même comme principale source d’hydratation, la marque affirme néanmoins que l’on peut garder la notion de plaisir en consommant une boisson gazeuse moins calorique et moins sucrée qu’un soda traditionnel en le préparant soi-même en gazéifiant l’eau du robinet.

logo_sodastreamPlébiscitée par les mères de familles soucieuses d’apporter à la fois bien être et équilibre nutritionnel à leurs enfants, Sodastream propose un moment ludique, gustatif et éducatif moins sucré.

Aujourd’hui plus de 10% des français sont équipés de machines Sodastream.

www.sodastream.fr /@SodaStream.France

 




Article précèdent

Mysprezz, l'appli à la mode !

Article suivant

Fitness, on y va !

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et des Iles !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse