#Meandyoutoo : lancement de la 1ère application d’auto diagnostic sur la culture du sexisme dans l’entreprise

Une plateforme conçue comme un véritable outil de prise de conscience et de sensibilisation pour les collaborateurs et de mesure de la diversité pour les entreprises. #Meandyoutoo est une web app accessible via tous les supports (mobiles, ordinateurs, tablettes) composée d’un questionnaire anonyme et des contenus pédagogiques.

 

L’objectif de #Meandyoutoo

Permettre une prise de conscience individuelle du plus grand nombre sur le thème des stéréotypes de genre, du sexisme et du harcèlement sexuel au travail et une évolution des comportements. Il n’existe pas à ce jour pas d’outil impliquant, pédagogie et pratique, qui permet de toucher les hommes comme les femmes. Le but étant de sensibiliser au sexisme en entreprise et à ses conséquences individuelles et collectives.

Elle permet aux salariés, de se tester en 10mn, sur un certain nombre de situations, qui relèvent du sexisme ou du harcèlement sexuel au travail et d’obtenir leur profil : banalisation des agissements et auteur potentiel, minimisation et témoin passif ou identification et recadrage avec des explications pédagogiques et un rappel de la loi. Pour compléter le dispositif, un module de e-learning est prévu sur ce sujet.

Deux versions de cet outil sont disponibles : une version gratuite idéale pour une large diffusion, en particulier dans les TPE/PME et une version « grandes entreprises » qui peut être personnalisée. Celle-ci permettant aux dirigeants d’avoir une cartographie des risques et des statistiques précises, bien sûr anonymes, sur les profils de ses salariés.

Quelques chiffres clés

Le rapport de 2016 du CSEP auprès de 30 000 salarié(e)s, montrait que 74% des femmes cadres et 80% des non cadres avaient été régulièrement confrontées à du sexisme au travail

Seules 38% des cadres françaises estiment que les femmes sont autant sollicitées que les hommes pour des décisions importantes. Elles sont 51% en Italie et 64% en Allemagne (étude de la fondation WIF 2017)

En 2017, 49% des femmes en France déclarent entendre des plaisanteries sur les femmes au travail. En Allemagne et en Italie, elles ne sont que 10 à 17% (étude de la fondation WIF 2017)

Les créatrices, qui sont-elles ?

Carole Michelon a co-fondé sa première entreprise consacrée à la mixité en entreprise en 2010 puis cède ses parts et créé en début d’année 2017 « The Big Factory ». Elle accompagne les entreprises dans leur transformation culturelle à travers la diversité, l’image digitale des collaborateurs et l’agilité.

Inès Dauvergne, après avoir accompagné durant 12 ans, les entreprises du réseau LEPC  (ex IMS) en tant que Responsible Diversité, décide de fonder en 2017 « Inclusion & Diversité ». Elle intervient auprès d’entreprises en tant qu’experte sur les questions de Diversité, d’inclusion, de mixité et de stéréotypes.




Article précèdent

Le sel, allié ou ennemi ?

Article suivant

Vaincre le cancer avec des Roses !

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse