L’ostéopathie en général et ses bienfaits

Qu’est-ce qu’un ostéopathe ?

L’ostéopathe est un professionnel de la santé diplômé après 5 années d’études dans un organisme de formation agréé par le ministère de la santé et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le champ de compétences d’un ostéopathe est défini par le décret 2007-435… qui précise qu’un ostéopathe traite ses patients en utilisant exclusivement des techniques manuelles.

Un ostéopathe ne prescrit pas de médicament, en revanche, sa formation lui permet de conseiller et d’orienter quand c’est nécessaire.

Que peut-il soigner ? Comment ?

Les motifs de consultation sont répertoriés dans les résultats de l’étude MOST (qui détaille les motifs de consultations).

L’ostéopathe analyse la plainte d’une personne, il évalue son état de santé, il détermine l’étiologie du trouble fonctionnel, puis, si ce dernier entre dans son champ de compétences, il met en place un traitement manuel approprié (mobilisations et manipulations).

article_ostéopathe_schéma_cause-douleursLes praticiens justifiant d’un titre d’ostéopathe pratiquent des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain.

Ces actes de manipulations et mobilisations nécessitent un long apprentissage et une pratique quotidienne pour être appliqués en toute sécurité, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.

En effet, l’application d’une technique ne reste que la concrétisation d’un diagnostic, nécessitant un enseignement de haut niveau, une méthodologie spécifique et une pratique quotidienne.

Liens vers études et documentation :

Pour qui ? A quel âge ?

Les soins ostéopathiques sont adaptés à tout âge du sénior au nourrisson, du sportif au sédentaire, mais aussi chez la femme gravide.

Après avoir établi le diagnostic d’opportunité et le diagnostic fonctionnel, l’ostéopathe adaptera son traitement en fonction du patient.

Quels sont les bienfaits ?

A l’instar des motifs de consultations en cabinet (étude MOST), l’ostéopathie est surtout efficace sur :

  • les douleurs (91% des prises en charge ostéopathies),
  • et notamment sur les douleurs musculo-squelettiques (75% des motifs de consultations),
  • les troubles fonctionnels gastro-intestinaux (5% des motifs),
  • les pathologies ORL (5% des motifs),
  • mais également les prises en charge en pédiatrie (11% des motifs).

C’est le quotidien des ostéopathes formés à cet effet afin d’assurer qualité, sécurité et efficacité de la prise en charge.

schema_ostéopathie.santedesiles

L’ostéopathie est trop souvent considérée comme la dernière alternative après les échecs d’autres traitements, alors qu’elle procure généralement le soulagement immédiat et durable de la douleur.

Elle permet ainsi un gain de temps pour le patient et ses soins, ce qui allège également les prestations des caisses sociales.

Ainsi, les soins ostéopathiques bénéficient aux patients et aux organismes sociaux. Ils évitent que des douleurs se chronicisent et handicapent les personnes au niveau personnel et professionnel.

La philosophie professionnelle promue par l’AFO est centrée sur le patient et débouche sur une démarche diagnostique et thérapeutique en cohérence avec les autres acteurs de la santé.

En conclusion

AFO quadri cadreLa profession d’ostéopathe est en devenir. Le combat des ASP pour en faire une profession pérenne est permanent mais pour les jeunes qui ont vocation de devenir ostéopathe, l’important est de bien choisir son école de formation selon le contenu pédagogique notamment.

La formation doit également permettre aux futurs ostéopathes de répondre aux motifs de consultation des patients (cf. étude MOST). 




Article précèdent

Sondage : le numérique et nous !

Article suivant

Embellisseur de teint, on fait quoi ?

Dr Michel Sala

Dr Michel Sala

Michel Sala, Docteur en Etiopathie
Président de l'Association Française d'Ostéopathie

Depuis 1963, première association d’ostéopathes en France
En 2002, Michel SALA est nommé Président de l’AFO (association Loi 1901, créée en 1963). Les principaux objectifs de l’AFO sont la promotion d’une pratique ostéopathique rationnelle, adossée à la Recherche, associant qualité, efficacité, sécurité des prises en charge, mais aussi la reconnaissance de la profession et le maintien de la qualité de l’enseignement.