Le rasage à l’ancienne, un plaisir 100% masculin !

couv_rasage_à_l'ancienne.santedesiles

Rasage quotidien, rasage du corps, épilation … le bon et vieux rasage du matin « à la papa » est mort. Les hommes ne veulent plus aborder le rasage comme une corvée quotidienne mais comme un véritable acte de soins.

Le rasage à l’ancienne : qu’est-ce que c’est?

Le rasage à l’ancienne ne peut se résumer à la seule utilisation des outils comme le coupe chou, ou d’un blaireau, il s’agit avant tout d’une perception différente du rasage que l’on connaît aujourd’hui. Et oui, bien avant l’heure des métro ou uber sexuels, les hommes savaient prendre soin d’eux et de leur visage.

Le rasage était bien évidemment en première place de ces soins masculins, et s’effectuait pour la plupart chez le barbier, selon un processus bien défini. Le rasage à l’ancienne est un rituel complet qui s’apparent à un soin du visage.

 « Un homme se rase en moyenne 20000 fois dans sa vie ! »

L’Avant rasage

Une peau bien préparée est le secret d’un rasage réussi, pour cela on commence par un nettoyage du visage à l’aide d’un nettoyant doux. Pour certains, la préparation du poil est également indispensable, les crèmes ou huiles avant rasage permettront d’assouplir votre poil et ainsi améliorer sa coupe.

Enfin, l’application du savon à barbe à l’aide du blaireau est primordial, comme le disent certains « une barbe bien moussée, est à moitié rasée ». La dextérité des professionnels leur permet de monter leur mousse en un tour de main, les débutants quant à eux nécessiteront un peu d’entrainement pour trouver le bon geste et la bonne quantité d’eau pour une mousse épaisse.

Le rasage

Laissé de côté le rasage électrique qui hormis son aspect pratique ne permettra jamais un rasage aussi précis que le
rasage mécanique. C’est là que le choix est crucial : coupe chou ou rasoir de sécurité.

Seuls les intrépides, s’orienteront vers le coupe chou, et auront surement besoin de quelques rasages pour affiner leur technique et trouver le bon angle d’attaque pour un rasage parfait.

Le rasoir de sécurité lui présente de grandes similitudes avec les rasoir actuels, si ce n’est que celui privilégie l’utilisation d’une seule lame qui coupera tout aussi bien que les 3, 4 voir 5 lames de vos rasoirs sans avoir l’inconvénient du coût d’achat faramineux des lames actuelles.

« Lors d’un rasage 10 à 20000 poils sont coupés »

L’Après rasage

Une fois les poils éliminés, la barbe bien dessinée, le savon rincé, voici l’heure de l’apaisement. Une serviette chaque appliquée sur le visage après le rasage, permettra à vos pores de s’ouvrir après avoir subi l’agression du rasage.

Après pour calmer le feu du rasoir, plusieurs solutions s‘ouvrent à vous : pierre d’alun, baume après rasage, lotion, eau froide… les recettes sont variées et pas toutes efficaces selon votre peau, à vous de trouver celles qui vous correspond le mieux.

Le rasage de père en fils

Le rasage est souvent transmis de père en fils de façon rituel, mais même s’il est présenté comme un acte fondateur du passage à l’âge adulte, l’homme actuel veut en finir avec la corvée du rasage quotidien.

« Se raser moins, mais mieux : le rasage matinal, fait à la va vite, avec les irritations et coupures qui vont avec … Fini ! »

L’homme fait de ce moment qui peut devenir hebdomadaire, un moment plaisir et soin. Un plaisir qu’il peut pousser jusqu’au rendez-vous chez le barbiers, qui reviennent en force dans nos villes, pour découvrir la qualité d’un rasage professionnel.

Néanmoins peu enclin à l’utilisation de certains produits cosmétiques, l’homme est en demande de produits efficaces, et rapides dans leur utilisation.

Plus d’informations : www.osmatradition.com

Crédit photo et texte : Laboratoires Osma / Beautypress 

 




Article précèdent

Mater-nez, le rire médecin !

Article suivant

Santé des Iles, c'est aussi sa WebTv !

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et des Iles !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse