L’art-thérapie, vous connaissez ?

 

couv_art_therapie.santedesiles

Centre d’enseignement et de recherche en art-thérapie, l’Afratapem organise son congrès international d’art-thérapie, les 25 et 26 novembre 2016.

L’occasion de faire le point sur une discipline reconnue officiellement et pratiquée par des praticiens diplômés.

Aujourd’hui les médecins prescrivent à leurs patients la pratique d’une activité artistique

Comme pour l’activité physique, les vertus de la pratique d’un art ne sont plus à démontrer, qu’il s’agisse de peinture, de musique ou d’expression corporelle, celle-ci peut être tout aussi bénéfique pour la santé dans un cadre thérapeutique.

C’est tout le sens de l’art-thérapie, qui consiste à intégrer, par le biais de praticiens diplômés et formés à cet effet, l’activité artistique dans le parcours de soins des patients. Cette pratique bénéficie aujourd’hui d’un statut propre et de compétences métiers officialisées.

Le ministère de la Santé associé à l’événement

Ce congrès scientifique international organisé par l’Afratapem à Tours permettra ainsi de mettre en lumière les travaux d’art-thérapie portés par des équipes de soins pluridisciplinaires à partir de leurs expériences de terrain et de réfléchir à ce que sera l’art-thérapie dans les prochaines années.

Cet événement, auquel le ministère de la Santé des Affaires sociales est associé, se tiendra les 25 et 26 novembre prochains au Centre des congrès Vinci de Tours, sous la présidence d’honneur des responsables des diplômes universitaires des facultés de Lille, Tours et Grenoble, où l’art-thérapie est enseignée.

L’art-thérapie, des vertus insoupçonnées

Quelques 700 à 1000 professionnels – art-thérapeutes, universitaires, artistes, scientifiques, médecins et acteurs des secteurs sociaux et éducatifs – sont attendues.

Conférences, expositions et autres présentations donneront l’occasion au grand public de mieux connaitre les bénéfices de l’art-thérapie auprès de personnes (enfants, adultes, personnes âgées) atteintes d’autisme, de cancer, Alzheimer, bipolarité, schizophrénie, troubles d’apprentissage, déficience physique, troubles psycho-sociaux (monde de l’entreprise), etc.

Selon une étude nationale réalisée en 2012(2) on compte de nombreux bénéficiaires parmi les plus de 60 ans et les autres catégories y ont plutôt recours dans le cas de problèmes neurologiques et de conduites addictives ou pour soulager des myopathies et autres cancers.

L’art-thérapie peut également s’appliquer à des pathologies liées au handicap moteur, à la névrose ou à des troubles alimentaires (obésité, anorexie).

www.art-therapie-tours.net

 




Article précèdent

Fêtons les 10 ans du PASTEURDON !

Article suivant

La pilule phenQ: un produit d'amincissement en vogue

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse