Les apports de l’Afrique dans la Caraïbe sur le plan culturel

Les apports de l’Afrique dans la Caraïbe sur le plan culturel sont étroitement liés à l’histoire d’une colonisation de plusieurs peuples. On vous en a parlé dans un post la semaine dernière et Caryl, en stage à la rédaction en a fait un article, plutôt pas mal…

 

L’Afrique et la Caraïbe, une histoire ancestrale

Comme vous le savez, depuis plusieurs siècles l’Afrique et la Caraïbe entretiennent un lien fort, en raison d’un événement historique que nous connaissons tous : la colonisation.

En effet, les mouvements des populations africaines dans la Caraïbe, ont permis à la culture africaine de s’implanter dans la région. On peut remarquer la présence de l’Afrique sur divers aspects de la culture, à savoir :

  • Les termes créoles
  • La musique et la danse
  • L’habillement et la mode
  • La cuisine et ses mets délicats
  • Les moeurs, habitudes et mentalités

Les termes créoles

Bien évidemment, la langue créole ne découle pas uniquement du français, mais aussi de plusieurs langues africaines. Voici quelques exemples :

« Agoulou » : terme provenant du Hausa (langue parlée au Bénin, au Cameroun et au Niger) ou encore du Lingala (langue parlée au Congo et au Centrafrique). Ce terme signifie « vautour » en Hausa et « goulûment » en Lingala.

« Békéké » : le terme provient du Kikongo (langue parlée en Angola et au Congo) et signifie « quelque chose qui ne sert à rien ».

Ou encore, « le terme « Boloko » : provenant du Kikongo (langue parlée en Angola) et du Lingala (langue parlée au Congo). Utilisé pour désigner « une personne dont on a restreint la liberté, un prisonnier ».

Un grand nombre de proverbes proviennent également d’Afrique :

« Deux lions ne peuvent pas régner sur une même vallée » (proverbe Kenyan) : « Dé mal krab paka rété an mem tou-la » (en créole).

« Qui aime dire la vérité doit avoir un cheval pour fuir » (proverbe Haoussa) : « Lè w apwann makak voyé woch, sé tét aw i ka krazé avan » (en créole).

« Il est plus facile de marcher avec les vieilles chaussures » (proverbe sud-africain) : « Vyé kannari ka fé bon soup » (en créole).

La musique et la danse : Le Gwoka

Il s’agit d’une expression englobant le chant, la danse et les instruments de percussion. Le Gwoka se joue avec trois tambours appelés « ka ». Ce terme vient d’Angola et il est utilisé pour désigner les tonneaux de salaisons et de vins dans les colonies.

L’habillement et la mode

Aujourd’hui, un grand nombre de styliste antillais s’inspirent de plusieurs courants et tendances africaines. Ils utilisent aussi des matières du vieux continent.

La cuisine et ses mets délicats

De nombreux plats antillais sont issus de l’Afrique : on parle notamment des accras (Afrique de l’ouest), de la « soup-a-kongo » ou du bébélé.

Les moeurs, habitudes et mentalités

Dans la Caraïbe, on remarque pas mal de similitudes, de proximité avec l’Afrique au niveau des comportements physiques ou psychologiques. Les relations hommes/femmes sont parfois quelque peu distinctes, mais on peut dire que des ressemblances flagrantes marquent la similitude des peuples.

Par exemple, la femme représente le « poto-mitan » de la famille : c’est elle qui prend les rênes du ménage et même si l’homme y trouve toute sa place, le foyer est bel et bien dirigé par l’épouse. 

Par contre, les moeurs en Afrique sont quelque peu plus « bestiales » par rapport à la Caraïbe et la femme subit encore de nos jours bon nombre de mutilations ancestrales.

Source texte et photo : Caryl A. / J.Sackey




Article précèdent

Miss Tattoo France 2019

Article suivant

Caraïbes : se protéger des moustiques

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse