Kif-Kif Bledi, le collectif !

Kif-Kif Blédi, c’est un collectif 100% féminin engagé dans la promotion de la culture Arabo-Maghrébine. A découvrir, avec le plaisir des yeux autour de spectacles théâtrales et de danses qui vont, à coup sûr vous ensorceler !

 

La Maghreb Touch’

La Maghreb Touch’, c’est un événement festif et informatif autour des cultures maghrébines qui fait intervenir des ressortissants de la communauté sans être communautaire. On y parlera de la place des Maghrébin(e)s de France hier, aujourd’hui et demain, de façon originale et visionnaire.

Rejoignez-nous lors de cette journée pour célébrer le Maghreb dans toute sa richesse, sa diversité et sa complexité dans une ambiance joyeuse orchestrée par le pétillant collectif Kif-Kif Bledi

Expos, stands, performances musicales et dansées, tables rondes,… Et d’autres surprises !

Parlons d’Elles… 

Raïssa Leï, ingénieure de métier est la créatrice et chorégraphe de la troupe Kif-Kif Bledi. Originaire de la région d’Oujda au Maroc, elle y apprend très tôt les danses traditionnelles de la région (Reggada, Aarfa, Hidouss, Aalaoui,…). Formée en modern’ jazz, hip-hop et danses du monde, sa spécialité est le waacking, qu’elle utilise dans ses fusions orientales.

Karolina Irena, de parents polonais, elle est danseuse et rédactrice. Elle étudie en conservatoire la danse classique et le modern’jazz, qu’elle pratique ensuite deux ans au États-Unis. Elle revient à Paris pour apprendre la danse égyptienne et  traditionnelle de Maghreb. Elle enseigne le modern’jazz et travaille en solo en jazz oriental.

Zaïra est originaire de l’Ouest algérien et travaille comme web designer dans l’e-commerce. Elle grandit bercée par la musique arabo-andalouse et le raï. Férue de hip-hop et de clubbing, elle se spécialise dans la house-dance. Elle pratique également l’aalaoui et la reggada, les danses kabyles et algériennes en général.

Tania, née à Beyrouth, elle étudie à l’Académie libanaise des Beaux-Arts. Elle y pratique également la peinture et la danse modern’ jazz. À son arrivée en France, elle travaille en tant que graphiste et auteure-réalisatrice de documentaires. Elle s’y forme également en danse orientale contemporaine, tahtib, chant et corporythmie.

Hind, née dans le sud de la Tunisie et d’origine berbère, elle étudie le design industriel en France. Elle pratique les danses orientale, maghrébine, arabe contemporaine mais aussi ouest-africaine et indienne.

Hanane, originaire de la province de Tiznit,  elle a des racines Amazigh et Ahouach. C’est au Maroc qu’elle découvre la culture indienne et en tombe éperdument amoureuse. Danseuse bollywood depuis 17 ans, elle transmet sa passion depuis 7 ans.

Tassadit, Kabyle native de Tassadit. Elle découvre la danse grâce à la Maison de la Culture de Tizi-Ouzou et s’intéresse d’abord à la danse classique puis au hip-hop avant de s’orienter vers les danses traditionnelles berbères. Elle réside aujourd’hui en France où elle poursuit des études en informatique.

Et d’Eux !

Eddy, photographe et parisien de souche, il se passionne pour la photographie dès l’âge de 10 ans. Adolescent, il se tourne vers le dessin et travaille en animalerie, puis devient paysagiste, barman et régisseur. Il revient ensuite vers la photo en se spécialisant dans les images d’artistes live et notamment les danseur(euse)s.

Ken, vidéaste et réalisateur indépendant (Camer’Art, Nect’Art Urbain Vision, ShotbyME). Il a été danseur de  hip-hop, cette expérience lui permet de capturer avec justesse les mouvements dansés.

Texte et photo : kif-kif bledi 




Article précèdent

Un rasage au poil !

Article suivant

La chemise indémodable !

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et d'ailleurs !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse