C’est quoi ta contraception !

On a été alerté à la rédac par un constat édifiant, les femmes banalisent de plus en plus la pilule du lendemain, comme un simple contraceptif courant. Une étude menée en ligne par le leader de vente des produits pharmaceutiques, révèle une urgence à l’information face à une mauvaise utilisation de ce médicament.

 

L’étude menée auprès de plus de 5.100 femmes, montre des résultats alertants et surtout une très mauvaise utilisation de pilule contraceptive d’urgence, appelée plus couramment « la pilule du lendemain » :

  • 36% en ont recours suite à un oubli de leur pilule courante
  • 33% des femmes l’ont utilisées 2 à 3 fois dans leur vie
  • 19% pensent pouvoir prendre cette pilule pendant leur grossesse
  • 8% affirment que l’effet contraceptif agit jusqu’à leur prochaine menstruation
  • 6% croient que cette pilule protège des maladies sexuellement transmissibles
  • 3% l’utilisent plusieurs fois par an

L’utilisation de préservatifs féminins et/ou masculins défaillants ou mal mis, représente 33% des femmes. Pour 26% d’entre elles, c’est après un rapport sexuel non protégé.

Plus alarmant encore, 30% des interrogées ignorent si cette pilule peut interrompre une grossesse déclarée et 19% pensent que la prise de cette pilule peut éviter une seconde fécondation.

« Une fois de plus, le premier enseignement d’une enquête est que l’information et l’éducation du patient est un must absolu. C’est la raison pour laquelle notre équipe de pharmaciens chevronnés se penche sur chaque commande avant qu’il y ait livraison et entre très régulièrement en interaction avec nos clients pour attirer leur attention sur ce qu’ils achètent, les mettre en garde le cas échéant, et même refuser une commande suspecte ou potentiellement dangereuse pour la santé » conclut M. Vandenhooft, cofondateur et CMO de Newpharma. 

Il semblerait donc qu’une grande majorité de femmes ont une très mauvaise utilisation de « la pilule du lendemain », faisant un amalgame avec d’autres pilules contraceptives, notamment celle dite « abortive » utilisée et prescrite par un médecin lors d’IVG.

Informations et données à consulter.




Article précèdent

Pour elles, aujourd'hui et pour la vie !

Article suivant

Le Bibimpap Coréen

Rédaction Santé des Iles

Rédaction Santé des Iles

Santé des Iles, vos Webmédias santé & bien-être de la Caraïbe et des Iles !
www.santedesiles.com / www.santedesiles.tv

Santé des Iles, le bien-être à l'état pur !
Suivez-nous sur les réseaux @SanteDesIles

Pas de commentaires

Laisser une réponse